“Mes châteaux d’air” à la Maison des arts de Laval :: Le deuxième volet de l’exposition bilan de Catherine Bolduc / "My Air Castles" :: The second component of the assessment exhibition of Catherine Bolduc


Mes châteaux d’air / My Air Castles
version revue et augmentée
est présentée à
la Maison des arts de Laval

Commissaire / Curator: Geneviève Goyer-Ouimette
6 février au 11 avril 2010 / February 6 to April 11 2010

VERNISSAGE / OPENING : 5 février 2010 à 19 h / February the 5th 2010 at 7 PM
en présence de l’artiste (de retour du Japon pour l’occasion) / With the artist (back from Japan for the occasion)

Maison des arts de Laval

Salle Alfred-Pellan
1395, boulevard de la Concorde Ouest
Laval, Qc, Canada

Métro Montmorency / Montmorency Subway Station


Communiqué ::

Du 6 février au 11 avril 2010, la Maison des arts de Laval vous invite à plonger dans l’univers étonnant de Catherine Bolduc avec une exposition bilan qui retrace dix ans de son parcours créatif.

Le titre de l’exposition est une traduction littérale de Meine Luftschlößer, une expression allemande qui évoque le réalisme merveilleux dans le travail de l’artiste. Ce caractère « étrange » des œuvres, Bolduc l’obtient par l’ajout d’effets lumineux : scintillants, réflétés, visibles à travers des trouées, en giclée ou encore rythmés et intermittents sous l’effet de stroboscopes. Elle utilise la lumière comme un peintre le fait avec la couleur ; elle donne vie à l’inanimé, crée des jeux d’ombres et nous transporte dans des mondes parallèles.

Cette exposition bilan est le second volet, le premier ayant été présenté à Expression, centre d’exposition de Saint‐Hyacinthe en 2009. Tout au long du parcours, le visiteur sera invité à lire des textes personnels semblant sortir tout droit d’un journal intime. Inspirés de conversations avec l’artiste et écrits par la commissaire, ces textes permettent de mieux saisir les fils conducteurs et les sources d’inspiration des sculptures, des installations, des vidéos et des dessins exposés.

Il sera aussi possible de voir plusieurs pièces sous de nouvelles formes, My life without gravity et Château d’air par exemple, tout comme des pièces inédites et une large sélection de dessins encore jamais exposés comme les séries Trous noirs et Étoiles filantes. De plus, l’œuvre Le jeu chinois sera reconstruite pour l’occasion. Cette pièce, qui avait fait « sensation » lors de ses deux premières présentations à la galerie de l’UQÀM puis au Musée national des beaux‐arts du Québec, offrira encore une fois cette expérience unique où l’on passe de l’anticipation au désenchantement.

L’artiste remercie le Conseil des arts et des lettres du Québec, la Maison des arts de Laval, Expression centre d’exposition de Saint‐Hyacinthe, l’Atelier Clark, la Galerie SAS, Kerim Yildiz . Elle tient également à remercier le Musée national des beaux‐arts du Québec, Dominique Dupuis et Nicolas Mavrikakis qui prêtent généreusement leurs œuvres pour l’exposition.

Geneviève Goyer‐Ouimette
Commissaire

/

February 6 – April 11, 2010, Maison des arts de Laval invites you to wallow in the
amazing world of Catherine Bolduc, an exhibition taking stock of her works over a
decade of her creative process.
The title of the exhibition is a literal translation of Meine Luftschlösser, a German
expression that evokes the artist’s constant quest for making wonders and marvels out of down-to-earth realities. Bolduc obtains this extraordinary feature of her work by adding various lighting effects that sparkle, that reflect, that are visible through peep-holes, that are sprayed out or that are perceived rhythmically and intermittently by means of stroboscopes. She uses light as a painter uses colour;
she gives life to the inanimate, makes shadows dance and lifts us into parallel worlds.
This assessment exhibition is a second component; the first part was presented at Expression, Centre d’exposition de Saint-Hyacinthe, in 2009. As the visitor tour the exhibition, he’s invited to read personal texts, much like excerpts from a diary. Inspired by conversations with the artist and written by the curator, these texts allow us to better grasp the underlying threads and the sources of inspiration of the sculptures, installations, videos and drawings that make up the exhibition.
It is also possible to see several of the exhibits in new forms: My life without gravity and Château d’air, for example, as well as original pieces and a large selection of never-before-released drawings, such as the series Trous noirs (Black Holes) and Étoiles filantes (Shooting Stars). Moreover, the work called Le jeu chinois (The Chinese Game) will be rebuilt for the occasion. This piece, which made quite a “hit” during its first two presentations at the Galerie de l’UQAM and at the Musée national des beaux-arts du Québec in Québec City, will once again offer that unique experience of going from anticipation to disenchantment.
The artist wishes to thank the Conseil des arts et des lettres du Québec, Maison des arts de Laval, Expression, Centre d’exposition de Saint-Hyacinthe and Atelier Clark of Centre d’art et de diffusion Clark in Montréal, for their support. She also wants to thank the Musée national des beaux-arts du Québec, Galerie SAS, Nicolas Mavrikakis and Dominique Dupuis, who are generously lending her works (which they have in their possession) for the exhibition.
Geneviève Goyer-Ouimette
Curator