CATHERINE BOLDUC EST LA RÉCIPIENDAIRE DU PRIX POWERHOUSE 2013.

 

Publié le: 25 juin 2013 – 11:37

L’artiste montréalaise Catherine Bolduc a gagné le prix de reconnaissance de cinq mille dollars, décerné par La Centrale Galerie Powerhouse, ce jeudi 20 juin.
Catherine Bolduc faisait partie des trois finalistes avec Nadia Myre et Thérèse Mastroiacovo dont le parcours et la qualité de leur travail ont impressionné le jury 2013. L’objectif du prix est de rendre hommage, à une artiste en mi-carrière, résidant à Montréal, qui, par sa vision unique et sa démarche, contribue au milieu des arts visuels et qui continue avec rigueur, détermination et sans compromis, d’exercer sa pratique. Également, il vise à remédier au manque de visibilité vécu par certaines artistes femmes lorsqu’elles atteignent la mi-carrière, et ce, malgré leur importante contribution à la vie culturelle montréalaise.
Dans un premier temps, Catherine Bolduc fut sélectionnée par un jury externe composé de :
Claire Moeder (commissaire indépendante et critique)
Louise Simard (conservatrice, Musée d’art contemporain de Montréal)
Luanne Martineau (artiste et professeure adjointe à l’Université Concordia)
Régine Cadet (codirectrice artistique, MAI: Montréal, Arts Interculturels)
Renée Baert (commissaire indépendante).
Ensuite, les membres de La Centrale l’ont choisie parmi les finalistes comme lauréate du Prix Powerhouse 2013. Le Prix Powerhouse fut remis pour la première fois en 2011. Il fut rendu possible grâce au généreux don d’une donatrice anonyme. Les artistes admissibles pour ce prix doivent demeurer à Montréal, s’identifier comme femme* et avoir atteint l’âge de 37 ans. Les finalistes précédentes furent Marie-Claude BouthillierMarie-France BrièreManuela Lalic et Monique Moumblow.  En 2011, la gagnante du Prix Powerhouse fut Aude Moreau et en 2012, karen elaine spencer.
La Centrale tient à exprimer sa profonde gratitude au jury pour leur contribution à cette initiative et à la donatrice anonyme qui rend ce prix possible.

 

Le Prix est intrinsèque au mandat de La Centrale, un centre d’artistes autogéré, qui offre une plate-forme pour les pratiques artistiques en dialogue avec les discours féministes et qui œuvre à la diffusion d’un large éventail de démarches sous-représentées dans les institutions culturelles établies contribuant ainsi, à une plus grande visibilité.

* Le terme femme inclut toute personne se désignant comme femme.
CATHERINE BOLDUC
“La pratique multidisciplinaire de Catherine Bolduc révèle son habileté à transporter le spectateur dans un royaume fantastique, de désir et d’ardente subjectivité. Son œuvre a une grande portée; à la fois rigoureuse et lunatique qui découle d’une source sans fin d’originalité. Ses ambitieux dessins à grande échelle et ses installations et sculptures qui investissent l’espace créent un univers cohérent et singulier à l’effet poétique et puissant. En 2006, La Centrale a présenté une de ses premières œuvres dans la vitrine de la galerie intitulée, Je mens. Elle a depuis énormément développé sa pratique pour devenir une artiste prolifique. Son travail méticuleux et d’une grande qualité est devenu significatif de son engagement en art et d’un cheminement artistique persistant. L’implication de Catherine Bolduc dans la communauté artistique québécoise doit aussi être soulignée, puisqu’elle a marrainé de nombreuses artistes débutantes, qu’elle a siégé aux conseils d’administration des centres CIRCA et CLARK, qu’elle a coordonné des projets en tant que conservatrice et a enseigné l’art dans trois différents établissements québécois. Pour son engagement artistique et communautaire inébranlable, le jury de La Centrale est fier de nominer Catherine Bolduc comme récipiendaire pour le Prix Powerhouse 2013.”

– Jury 2013

BIOGRAPHIE:
Catherine Bolduc est une artiste en arts dont la pratique multidisciplinaire oscille parfois entre réel et imaginaire, tout en maintenant un engagement hautement intensifié. Bolduc a obtenu sa maîtrise en arts visuels et médias de l’Université du Québec à Montréal en 2005. Elle détient aussi un baccalauréat en arts visuels de cette institution ainsi qu’un baccalauréat en histoire de l’art de l’Université de Montréal. Jusqu’à présent, elle a réalisé onze expositions solos, les plus récentes étant Mes châteaux d’air, au Centre Expression à Saint-Hyacinthe, en 2009-2010, Le voyage d’une fabulatrice, à la galerie SAS, à Montréal en 2009 et My life without gravity au Künstlerhaus Bethanien à Berlin en 2008. Depuis 1997, Bolduc a présenté son travail dans plus d’une trentaine d’expositions collectives et a participé à plusieurs foires d’art dont PULSE NY International Contemporary Art Fair, Papier10, Art Forum et Loop. Bolduc a effectué des résidences d’artistes à plusieurs endroits dans le monde, entre autres, une résidence de six mois au Studio du Québec à Tokyo en 2010 et une résidence d’un an au Künstlerhaus Bethanien à Berlin de 2007 à 2008. Ayant touché un public local ainsi qu’international, son travail a été présenté dans de nombreuses publications, par exemple Espace Culture, Radio-Canada, La Presse, Le Devoir, Art New England, The Boston Globe, et Vie des arts. Les œuvres de Bolduc font aussi partie de la collection du Musée national des Beaux-Arts du Québec, de la Collection de la Ville de Laval et de la Collection du Cirque du Soleil.